Warning: Creating default object from empty value in /homepages/37/d555909833/htdocs/clickandbuilds/LComLucie/wp-content/plugins/nimble-portfolio/admin/redux-framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Le Tourisme et le dé-confinement – L Com Lucie

Le Tourisme et le dé-confinement

Tourisme déconfinement - vue st émilion

Ça y est ! Nous sommes à quelques jours du dé-confinement lié à la crise sanitaire du COVID-19. Ce jour, que de nombreux Français attendent depuis plusieurs semaines déjà. Cependant, nous ne sommes pas tous égaux face à cette liberté précaire et encore moins le monde du tourisme. Explications.

Presque libres !

Le gouvernement a enfin statué et rend un petit bout de liberté aux Français. Enfin, c’est avant tout pour permettre aux personnes en âge de travailler de retrouver le chemin des « fourneaux ». Je n’invente rien, cela a été clairement dit.  Le 11 mai 2020, l’école est censée rouvrir. Cela dit, ce sont les professeurs qui lanceront les hostilités. Les enfants eux, suivront à partir du 12 mai, mais pas tous… Et puis ce sera en fonction des municipalités et sur la base du volontariat de la part des parents.

Mais, revenons à notre sujet principal. Le tourisme.

L’économie du tourisme dans tout ça ?

La France sera coupée en deux zones : la rouge à l’Est et l’Île de France et la verte pour tout le reste. Le dé-confinement est donc autorisé pour les régions en zone verte. Il ne sera alors plus nécessaire de devoir justifier de la fameuse dérogation de déplacement, le port du masque sera fortement conseillé ainsi que l’application des gestes barrière. En revanche, les regroupements de + de 10 personnes ne sont toujours pas autorisés (adieu donc les rassemblements de famille). Les rassemblements de + de 5 000 personnes sont – inutile de le préciser – totalement prohibés (événements, festivals, etc…).

En ce qui concerne les modalités de déplacement, nous pourrons nous déplacer librement dans un rayon de moins de 100 kilomètres à vol d’oiseau de son lieu de résidence. Ces déplacements ne nécessitent pas de dérogation, en revanche, vous devrez justifier d’un justificatif de domicile en cas de contrôle.

Attention, toutefois, vous ne pourrez vous déplacer QUE dans votre département. Vous ne pourrez, donc, pas quitter votre département de résidence. Non, c’est interdit, pour ne pas faire voyager le virus.

Donc finalement, liberté de déplacement, oui et non, pas tant que ça. C’est compliqué pour les personnes qui habitent à la frontière d’un département, quand même. L’histoire ne dit pas pourquoi les déplacements sont limités à 100 kilomètres.

Peut-être que ces limitations seront levées ou du moins assouplies à partir du 2 juin 2020, puisque le Gouvernement exposera la 3ème phase de son plan de dé-confinement.

Toujours est-il que si tout est mis en place pour relancer l’économie (pour ne pas trop faire chuter le PIB), toute l’économie du tourisme est laissée de côté. Difficile de remplir un hôtel, un gîte, des chambres d’hôtes, en laissant les gens se déplacer dans un rayon de 100 kilomètres dans leur département.

De la même façon, on peut penser que les vacanciers aimeront prendre du bon temps afin de se prélasser en terrasse d’un bar, ou au restaurant. Il est compliqué, pour ne pas dire impossible, d’imaginer de passer des vacances sans quelques plaisirs de la vie. N’oublions pas non plus que les plages et les lacs resteront (pour l’heure) fermés.

Quel avenir imaginer ?

Pour être honnête, aucune idée. Il faudra attendre le 2 juin 2020 pour entendre la suite que nous réserve le gouvernement. Si nous sommes bons élèves peut-être pourront nous envisager que les bars, cafés et restaurants rouvrent. Si, nous nous montrons indisciplinés…

Toujours est-il  que la saison touristique semble franchement mal engagée. Toutes les réservations des mois de Mars, Avril, Mai, Juin et Juillet ont rapidement été annulées. C’est un gros manque à gagner pour tous nos prestataires !

Tant que l’espace Schengen sera fermé, il y a fort à parier que les réservations à venir seront rares. Je pense que les Français vont être réticents à l’idée de mettre le nez dehors, même si l’envie est très forte.

Peut être que cela permettra, au contraire, de relancer, le tourisme en France ? Peut être que cela fera changer les habitudes des touristes ? J’aime à croire qu’ils ré-investiront le territoire Français pour leur futur lieu de vacances pour TOUS les congés à venir ? Ça serait une réelle aubaine. Il y a tellement de belles choses à découvrir dans nos chères régions !

En conclusion

J’aime à penser que cette crise sanitaire du COVID-19 aura fait changer les mentalités mais surtout les habitudes des Français. Cependant, le gouvernement, ne nous permet pas de voir sur un moyen terme, et de nous projeter. Difficile d’imaginer la suite de ce dé-confinement. Pourrons-nous partir en vacances ? Pourrons-nous retourner dans les lieux de convivialité ?

A partir de quand les futurs vacanciers pourront imaginer leurs futures vacances ?

Autant de questions qui restent en suspens. On espère rapidement y voir plus clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *